Plein Feux sur : Aaron Griffin

1 sept 2016 | Artistes | 0 commentaires

Impossible de faire cette série Pleins Feux sans vous parler du travail admirable d’Aaron Griffin.

 

Aaron Griffin profile

 

Comme expliqué dans les précédents épisodes de cette série consacrée aux artistes, mon objectif ici n’est pas forcément de mettre un coup de projecteur sur les super stars du Digital Painting, ni non plus sur de parfaits inconnus, mais plutôt de vous faire découvrir des artistes doués que je découvre aux détours de mes errances sur le web et m’inspirent. Ils retiennent mon attention en général pour un vrai bon coup de crayon, une technique particulière, un style qui saute aux yeux, des jeux de lumière qui ne laissent pas indifférents,… Enfin bon, vous l’aurez compris, tout ce qui capte mon attention est bon à partager avec vous. D’ailleurs, si vous avez découvert aussi un artiste hors norme, ne vous privez pas pour en parler dans les commentaires 😉

Alors si vous passez un peu de temps sur Artstation ou DeviantArt ou autres sites qui traitent de près ou de loin d’art digital, vous êtes surement tombé sur de magnifiques réalisations de cet artiste au talent incontestable. Il se dit autodidacte, ce qui prouve bien qu’avec de la persévérance, de la motivation et du travail on peut atteindre un niveau professionnel puisqu’il bosse actuellement dans l’industrie du jeu vidéo. Il a même fait la couverture du magazine ImagineFX pour décrire son travail et son process, c’est dire si son talent a été repéré par ses pairs !

 

14099632_1128516837233489_460813643_n

 

Et c’est justement son process qui a le plus attiré mon attention. Je ne dis pas qu’il est le seul à travailler comme ça, mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’il le maitrise parfaitement vu les résultats qu’il atteint. J’ai essentiellement trouvé des portraits mais tous dans des genres différents : expression, sujet, âge, lumière, atmosphère,… Le style en revanche me plait tout particulièrement puisqu’il arrive constamment à jouer sur les zones très détaillées et laisser de grandes zones floues et grossières. Il sait également retranscrire une expression originale et pas toujours facile à saisir.

Quant à son process (procédé pour les puristes…), il débute très souvent ses œuvres avec une brush dont le color jitter est assez poussé, ce qui génère un côté aléatoire à ses teintes dès le début. Il peut ensuite partir de là et blender pour homogénéiser ses couleurs.

Si vous ne comprenez rien à ce que je raconte… hé hé… une image valant toutes les explications du monde, alors une vidéo… C’est par là que ça se passe :


Blue Hair – Painting a Digital Portrait in Photoshop

Je vous laisse admirer le travail de l’artiste en-dessous. Et ce qu’il y a de génial avec Aaron c’est qu’il met régulièrement ses process sous forme de vidéo ou de screenshots. Il met même à disposition son set de brushes !

 

Pour en savoir plus sur Aaron Griffin : website | deviantart | artstation | facebookinstagramyoutubegoogle+brushes

 

Pack Démarrage

Cet article t'a plu ?

Utilise mon propre environnement digital pour suivre les tutorials en téléchargeant le Pack Démarrage

Pin It on Pinterest

Share This

Plein Feux sur : Aaron Griffin

0